À Saint-Élie-de-Caxton, on fait du tourisme à l’usure de semelle. Quand tu débarques ici tu veux explorer en profondeur, de long en large, et tu vas vouloir ralentir le temps pour savourer l’instant présent!

Je suis arrivée au mois de juin 2020 en pleine pandémie et c’est comme si j’étais débarquée sur Jupiter. Ma voisine qui m’invite à prendre un verre avec elle sur sa terrasse. Le gars qui bûche dans le bois qui m’invite à souper. La gitane qui me présente à tout le monde et m’invite à un 5 à 7 chez untel… Bref, ça décolle!

Tu veux jaser? Alors tu t’arrêtes, puis tu piques une jasette et tu t’intéresses au monde. Tu fais ça au dépanneur, chez la boulangère, au restaurant, au café, dans le bois…bref, tous les endroits sont propices aux échanges. Ici, c’est du tourisme qui fait du bien à l’âme parce que c’est du personnalisé.

Tu veux t’arrêter juste comme ça sur le fly? Facile. Tu peux passer une journée mémorable en écoutant les récits en charrette des personnages popularisés par Fred. Tu peux visiter le mini-musée du garage de la culture, prendre une photo de l’arbre à paparmanes, faire du traîneau à chiens, manger comme un roi au Lutin Marmiton, prendre une bière au bistro, dénicher une merveille chez Victor et manger le meilleur gâteau aux carottes sur la planète…

Par contre, si tu veux comprendre l’essence même de ce qui est vraiment magique ici, il faut socialiser, explorer et t’aventurer.

Un an et demi ne m’a toujours pas permis de faire le tour. Une nouvelle surprise se cache à chaque tournant. Le village est peuplé d’artistes, de conteurs, de musiciens, bref d’un énorme bassin de personnages généreux qui veulent partager. Il faut juste que tu prennes le temps de ralentir pour saisir l’abondance au plan relationnel, naturel et culturel.

Dans mon village à Saint-Élie, on déguste, on partage, on grandit, mais surtout on savoure la vie!

_______

Par Julie Arvisais
Étudiante de 2e année dans le programme de Tourisme

 

X