Je me présente, Aurélie, originaire de Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue et finissante en Techniques de tourisme au Collège Laflèche. En tant que passionnée de voyages et d’aventures, j’ai décidé de saisir l’occasion de réaliser mon stage de fin d’études à l’international. Plus précisément, sur la magnifique île française de la Martinique. Effectuer mon stage à l’international était non seulement pour moi la chance de me sauver de l’hiver froid du Québec, mais surtout d’aller à la rencontre d’une nouvelle culture, de pouvoir tester mes limites et mettre en pratique les nombreuses connaissances que j’ai acquises au cours de ma formation en tourisme au Laflèche.

C’est donc le 20 mars 2018 que j’ai quitté le Québec afin de débuter mon stage de six semaines au sein de l’Office de tourisme intercommunal de l’Espace Sud. Je ne savais aucunement dans quelle expérience je m’étais engagée. Lors de mon arrivée en Martinique, j’ai été agréablement surprise de voir à quel point les Martiniquais sont accueillants et fiers de leur patrimoine. En effet, au-delà de ses plages, cette petite île paradisiaque a une histoire et une culture surprenante.

En ce qui concerne mon stage, le choc a été plus intense. J’ai été saisie de constater une tout autre façon de travailler. À la suite de quelques contraintes à l’Office de tourisme, j’ai amené à changer de milieu de stage. J’ai donc pu terminer mon stage au sein de l’entreprise Watt Up, située sur la Marina de la commune du Marin. Cette entreprise, qui a ouvert ses portes en janvier 2018, est une base de location de véhicules de loisirs électriques. Caroline et Stéphane, les deux propriétaires, nous ont gentiment accueillis au sein de leur équipe. Je me suis donc occupée de l’accueil des clients, j’ai organisé la présence de l’entreprise dans un salon touristique, j’ai développé plusieurs partenariats avec différentes entreprises de l’île et j’ai mis en place des forfaits spéciaux afin de promouvoir Watt Up.

Bien que mon début de stage ne se soit pas déroulé comme je l’aurais désiré, j’ai eu la chance de rencontrer des passionnés du tourisme et j’ai pu retourner cette situation en expérience positive sur le plan personnel et professionnel. À la suite de cette expérience, je conseille vivement à tous les étudiants qui désirent réaliser un stage à l’international d’aller à l’aventure sans hésiter, mais de bien prévoir leur séjour.

Ce stage à l’international a été pour moi une grande expérience qui boucle à merveille mes trois années passées au Collège Laflèche. Je remercie le Collège Laflèche ainsi que les enseignants du programme Techniques de tourisme d’avoir rendu possible ce stage en Martinique.

Aurélie Hallée
Finissante au programme Techniques de tourisme

X