Article de notre étudiant de la Belgique

Je m’appelle Bryan, j’ai 22 ans et je suis un étudiant en Éducation spécialisée de la Belgique.  J’ai eu la chance de pouvoir effectuer un stage de 4 mois au Québec.  Venir au Canada a toujours fait partie de mes projets.

En Europe, nous avons cette image du Canada comme étant un pays où les gens sont accueillants, chaleureux et ouverts d’esprit.  Pour être tout à fait honnête, je ne peux que confirmer ce cliché véhiculé.

Dès mon arrivée à Montréal, beaucoup de choses m’ont surpris.  Je me revois marcher dans les rues de Montréal avec mes deux valises à chercher mon chemin.  Un Québécois s’est avancé vers moi et m’a demandé si j’étais perdu et m’a proposé son aide pour me retrouver.  Quelques mètres plus tard, alors que je m’apprêtais à monter des escaliers, une jeune dame s’est proposée de m’aider avec mes valises.  La journée continue et je décide de me rendre dans un magasin pour acheter de quoi manger, j’étais très surpris quand la caissière m’a demandé comment j’allais avec un grand sourire.  Chez nous, le bonjour de la caissière au supermarché peut paraître encore plus froid qu’une soirée en plein milieu de l’hiver au Québec.

J’imagine que toutes ces anecdotes peuvent vous sembler bien banales, mais je vous assure que pour l’Européen que je suis, il s’agissait d’un rapport à l’autre dont je n’avais jamais fait l’expérience dans mon pays.  Je pourrais vous parler pendant des heures de la qualité d’accueil que j’ai reçu de la part du Collège Laflèche (j’en profite pour remercier Jonathan et Josée qui m’ont été d’une aide et d’une gentillesse immense tout au long de mon séjour) et de mon lieu de stage Autonomie Jeunesse, mais je pense que le contenu serait beaucoup trop conséquent pour un simple article.  Je vais conclure en disant que mon séjour à Trois-Rivières m’a permis de me rendre compte de la beauté des choses simples et du rapport à l’autre que nous n’avons pas en Europe et qui pourtant sont si agréables.  J’ai rencontré des personnes extraordinaires que je me réjouis de revoir dans un futur proche.  Ça fait bientôt 3 mois que je suis revenu dans mon pays et je n’ai qu’une idée en tête, de revenir au plus vite et même avec un hiver à -30 °C ne pourrait me faire changer d’avis.

Bryan Cundua
Liège, Belgique

X