Trois-Rivières, le 7 juillet 2021 – Dans le cadre du cours Immersion professionnelle en anglais, les étudiants en Commercialisation de la mode du Collège Laflèche ont eu la chance de rencontrer virtuellement, deux grandes entrepreneures œuvrant dans le monde de la mode de luxe : Amanda Navaian et Rania Masri El Khatib.

Si le contexte l’avait permis, les étudiants en Commercialisation de la mode auraient participé à un voyage étudiant de quelques jours à New York. Afin d’offrir une activité toute aussi stimulante, le professeur d’anglais et coordonnateur du département des langues modernes, Ian Pitblado, a donc eu l’idée de remplacer le traditionnel voyage en invitant des conférenciers anglophones à rencontrer les étudiants et parler de leur carrière respective dans le monde de la mode de luxe. C’est en contactant un ancien collègue de travail qui habite à Beyrouth au Liban que Ian Pitblado a réussi à planifier un événement virtuel avec Amanda Navaian, créatrice de la marque House of Marici et Rania Masri El Khatib, anciennement chef de la transformation pour Chalhoub Group à Dubaï. « Je me doutais bien que mon ancien collègue aurait des contacts intéressants à me donner puisque c’est quelqu’un de très branché. Je ne pensais pas cependant que les deux femmes d’affaires accepteraient aussi rapidement de participer à mon projet » affirme Ian Pitblado.

Amanda Navaian, créatrice de la marque House of Marici, est établie à Londres et commercialise des sacs à main de luxe 100 % végan fabriqués de fibres de feuilles d’ananas. Rania Masri El Khatib est par ailleurs présentement en année sabbatique après avoir transporté les activités de Chalhoub Group vers des plateformes numériques. Elle est, de plus, derrière Level Shoes, une entreprise ayant atteint des ventes de plus de 200 $ millions par année.

Pour se préparer à ces rencontres privilégiées, les étudiants ont évidemment réalisé des recherches sur les différentes conférencières et préparé des questions qu’ils ont acheminées aux invitées. Lors d’une conférence virtuelle, les étudiants ont eu la chance d’écouter les témoignages des conférencières et chacun a aussi eu l’opportunité de poser au moins une question. « C’était plus qu’inspirant! Les sujets abordés et les paroles des conférencières nous permettent de croire en nous, de nous dépasser et d’atteindre nos rêves dans le domaine de la mode. » mentionne Catherine Gauthier, étudiante en Commercialisation de la mode.

Ces étudiants de deuxième année termineront prochainement leur formation en Commercialisation de la mode au Collège Laflèche. En plus de ces activités organisées sur mesure pour eux, ils profiteront également de 500 heures de stages rémunérés qu’ils pourront réaliser au Québec, au Canada ou à l’international, grâce à l’Alternance travail-études (ATÉ).

 

– 30 –

 

Source :

Ian Pitblado
Professeur et coordonnateur du département des langues modernes
Tél. : 819 375-1049, poste 269
Courriel : ian.pitblado@clafleche.qc.ca

X