NOVASCIENCE : La Science a-t-elle un sexe?

Le Laflèche obtient 70 000 $ pour son projet

La direction du Collège Laflèche est fière d’annoncer l’obtention d’une subvention de 70 000 $ pour son projet La Science a-t-elle un sexe?. Ce financement, octroyé par le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation dans le cadre du programme NovaScience, vise à soutenir le Collège dans le déploiement d’ateliers-conférences qui seront offerts dans les écoles de la Mauricie au printemps prochain.

Le projet initié par le Collège Laflèche permettra de démystifier et de sensibiliser les jeunes à la représentation des sexes en sciences. La formule sera adaptée selon le niveau scolaire des élèves rencontrés. Le projet vise à rejoindre 1000 jeunes du primaire et du secondaire de la Mauricie, plus particulièrement ceux du 3e cycle du primaire et du 1er cycle du secondaire. Il vise autant les garçons que les filles.

« Ce projet pédagogique est extraordinaire puisqu’il permettra aux jeunes de voir les sciences autrement. Nous visons à démontrer que la façon dont les sciences sont abordées peut avoir une incidence sur la perception qu’ont les jeunes de la place des femmes en sciences. Malheureusement, encore trop de filles se perçoivent moins douées pour les sciences, elles se créent elles-mêmes des barrières et se freinent trop souvent devant l’ingénierie et les technologies. » souligne madame Sonia Gaudreault, directrice des études du Collège Laflèche.

« Je suis très heureuse de voir se réaliser un tel projet en Mauricie. Si plus de jeunes, qu’ils soient des filles ou des garçons, s’intéressent à la science, c’est toute notre société qui en ressortira gagnante. » a déclaré Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie.

La direction du Collège a confié le mandat de la recherche, de la conception et de la présentation de ces ateliers-conférences à messieurs Martin Lepage et Éric Rabouin, respectivement professeurs de chimie et de mathématiques au Collège Laflèche. M. Rabouin aura comme mandat de développer le contenu des présentations et d’animer les ateliers dans les écoles. Son dynamisme et sa facilité d’approche avec les jeunes permettront à ceux-ci de vivre une expérience pédagogique stimulante, en leur faisant découvrir les sciences autrement.

Pour adjoindre les expertises de messieurs Lepage et Rabouin, un comité de validation scientifique a été créé avec des professeurs-chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières, de l’Université du Québec à Montréal, de l’Université de Sherbrooke et du Collège Laflèche.

«Le Collège Laflèche a toujours su se démarquer par sa vision tournée vers l’avenir.  Cette initiative, menée en partenariat par le Collège, permet aux étudiants de porter un nouveau regard sur les sciences en s’ouvrant à l’univers des possibilités qui s’offrent à eux. Puisque le progrès est constant, nous devons capitaliser sur le savoir. » a mentionné Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières.

« Pour favoriser l’essor d’une société du savoir dynamique, il est primordial de mettre en place des projets stimulants, qui permettront à la relève québécoise de développer notamment son intérêt pour la science et l’innovation. Des partenariats, comme celui annoncé aujourd’hui, témoigne d’ailleurs de l’importance de la collaboration entre les milieux scientifique et éducatif, où chacun peut bénéficier d’un transfert d’expertise. », a ajouté Dominique Anglade, ministre de l’Économie, la Science et de l’Innovation, et ministre responsable de la Stratégie numérique.

Le Collège Laflèche compte sur l’appui de plusieurs partenaires dans la démarche : Technoscience Mauricie-Centre-du-Québec fera la promotion du projet dans les écoles, et Boréalis rendra des espaces disponibles pour des présentations. Le Collège bénéficie également de la précieuse collaboration de la Commission scolaire Chemin-du-Roy, de la Commission scolaire de l’Énergie et du Centre de démonstration en sciences physiques.

Rappelons qu’au fil des ans, le Collège Laflèche a su développer une forte expertise en sciences. D’ailleurs, il est l’hôte du Centre de démonstration en sciences (CDES) depuis près de dix ans. Par ses pratiques innovantes, le CDES vise la promotion de la culture scientifique auprès des jeunes, notamment par ses conférences-démonstrations et ses activités de vulgarisation.

Les écoles intéressées à recevoir un atelier-conférence peuvent signaler leur intérêt auprès de Technoscience Mauricie-Centre-du-Québec au 819 376-5077.


- 30 -


Source :
Geneviève Dallaire, responsable des communications et des affaires institutionnelles
Collège Laflèche
Tél. : 819 375-1049, poste 332
Courriel : genevieve.dallaire@clafleche.qc.ca
  

Pour information :
Éric Rabouin, professeur et chargé du projet
Collège Laflèche
Tél. : 819 375-1049, poste 385
Courriel : eric.rabouin@clafleche.qc.ca