Des étudiants de Thonon-les-Bains en TGHER!

Tout commença le 20 mai 2016 peu avant le début de nos épreuves de Baccalauréat technologique, nous recevons une convocation pendant nos cours. Nous nous sommes alors rendus dans une salle où se trouvait notre proviseur adjoint M. Gercet, et cinq de nos professeurs, qui avaient un léger sourire, un peu suspect :
« – Félicitations! Si vous êtes ici, c’est que vous avez été acceptés en BTS pour l’année suivante, mais encore plus, vous allez passer huit mois au Canada ».

On n’en revenait pas, nous étions très impatients. Après sept mois de réflexion et de formalismes pour rentrer dans le pays, nous sommes arrivés au Québec le 12 janvier 2017 à Montréal. Nous étions attendus à Trois-Rivières le 13 janvier. C’est alors qu’on rencontra par pur hasard à la RAMQ nos futures colocataires de Toulon, avec qui nous avons passé quatre mois dans les résidences du Collège.

Nous étions alors 10 français dans le bus, avec 15 bagages, une équipe de cinq personnes du Collège est venue nous accueillir sous – 18°C. Ils nous ont fait visiter la ville et nos logements.

Étienne, un conseiller, a passé la fin de semaine avec nous pour nous aider à nous adapter dans notre nouvelle vie québécoise, en nous racontant quelques expressions québécoises que nous trouvions assez drôles.

Les professeurs et les membres de l’administration du Collège forment une équipe d’exception. Ils ont été là du début à la fin, pour nous soutenir, nous conseiller, nous aider, que ce soit pour les cours ou les activités.

Nous avons vite constaté que les manières d’enseigner au Québec étaient bien plus intéressantes et les cours bien plus dynamiques que chez nous. Nous étions extrêmement motivés durant les 15 semaines de la session d’hiver.

Nous avons tous validé notre session en passant les examens finaux.

Début mai, après avoir passé quatre mois avec des gens accueillants et d’une extrême gentillesse, il était temps pour nous de partir dans nos milieux de stage respectifs :
Nous étions deux à la Seigneurie du Triton (Benjamin et Nathan), une pourvoirie dans la forêt profonde à 1 h au nord-est de La Tuque, accessible uniquement par bateau. Le mode de vie était complètement différent, nous étions bloqués sur le site avec 40 employés avec rien d’autre à part des arbres et des lacs. 40 employés qui sont devenus une famille; nous avons travaillé 15 semaines ensemble en service, cuisine, bar et restauration extérieure. Nos patrons étaient très généreux, nous étions très bien logés et très bien nourris. Ils nous ont même offert un tour d’hydravion.

Nous étions deux (Lise et Alex) au Fairmont Le Manoir Richelieu, à La Malbaie dans la région de Charlevoix. À l’arrivée, nous avons été très bien accueillis dans cet hôtel de 405 chambres. Nous avons tout de suite été charmés par le cadre idyllique de Charlevoix, avec également la situation géographique du manoir qui est au bord du Saint-Laurent. Les 600 employés étaient comme une famille, une grande famille avec laquelle nous avons beaucoup appris notamment en ressources humaines pour Lise et en marketing pour Alex. Nos collègues étaient extrêmement sympathique, toujours présents si nous avions besoin d’aide. Ce fut une expérience extraordinaire pour nous deux d’intégrer un groupe de renommée internationale, Fairmont.

On nous avait formellement prévenus, mais les départs furent extrêmement difficiles, autant des résidences que de notre stage.
Ces huit mois passés en dehors de notre petite France nous ont fait beaucoup grandir. Nous avons passé des moments inoubliables. Au départ, nous étions extrêmement tristes de quitter notre famille, notre petit confort, mais huit mois plus tard, nous étions extrêmement tristes de rentrer.

Cet échange nous a permis de visiter quelques villes d’Amérique du Nord telles que Montréal, Québec, Toronto, Ottawa, les chutes de Niagara, New York.

Nous avons été fiers d’accueillir nos parents durant notre séjour et de leur faire découvrir les cultures canadienne et américaine.
Nous ne remercierons jamais assez notre école, le Collège Laflèche, nos milieux de stage et toutes les personnes que nous avons rencontrées sur place, pour l’échange auquel nous avons participé, pour l’accueil, pour les activités qui nous ont fait découvrir le Canada, et pour nous avoir fait découvrir la poutine. 😊

Chers cousins, nous sommes rentrés en septembre en ne vous disant pas adieu, mais plutôt À BIENTÔT!

Nathan BEGAIN,
Lise SOSKIN,
Alex PIQUET
Et Benjamin ROSTAING

X