Aventure bien trop courte déjà terminée

Québec,

Six mois chez toi, une aventure bien trop courte déjà terminée.

J’ai aimé te découvrir et vivre comme toi. J’ai aimé toutes ces rencontres, j’ai aimé parler avec tes habitants et écouter leur accent. J’ai aimé voir la neige tomber, j’ai aimé cet air glacial, j’ai aimé ce soleil timide et j’ai aimé ce froid interminable. J’ai aimé les réveils enneigés, les batailles de neige, les promenades hivernales. J’ai aimé les sourires autour d’un thé ou d’un chocolat pour nous réchauffer. J’ai aimé les nombreuses soirées et les danses insensées. J’ai aimé partager, connaitre, découvrir. J’ai aimé les traversées nocturnes aux températures négatives exagérées, les balades de nuits pour aller se faire à manger. J’ai aimé les tonnes de vêtements pour quelques minutes à l’extérieur. J’ai aimé les rires et fous rires, les bêtises, les délires, les complicités. J’ai aimé me perdre dans tes rues et découvrir ton histoire. J’ai aimé partir à l’aventure entre amis ou en solo. J’ai aimé ces road trips improvisés, ces courses matinales pour avoir un bus, ces siestes et nuits dans les transports souvent trop courtes et inattendues. J’ai aimé connaitre tes artistes. J’ai aimé voir le printemps se présenter, j’ai aimé regarder la neige lutter et finir par s’évaporer. J’ai aimé ton visage hivernal et ton visage estival. J’ai aimé tes évènements, tes festivals et leur ambiance qui berce ta population.

J’ai aimé chaque seconde de chaque instant.

Alors Merci, merci pour ces six mois extraordinaires, merci pour tes villes et villages magnifiques, merci pour tes paysages incroyables, merci de m’avoir accueilli, merci pour tes habitants généreux et chaleureux, merci pour la poutine, le sirop d’érable et le pâté chinois. Et merci pour toutes ces rencontres inoubliables, merci de m’avoir donné une seconde famille.

Ces six mois m’ont tellement appris, m’ont tellement apporté, bien plus que je ne pouvais l’imaginer. Une aventure extraordinaire.

Parce que je rentre chez moi avec des images gravées et des moments ancrés dans ma mémoire. Je rentre chez moi les yeux remplis de larmes.

« Je me souviens » à tout jamais.

Canada, tu me manques déjà. À très bientôt Émoticône heart<3.

Marie Enjolras
Étudiante au Lycée des métiers de l’hôtellerie et du tourisme Toulon-Provence-Méditerranée

X