LE LOISIR, C’EST SÉRIEUX! Lancement d’une campagne de valorisation du métier de technicien en loisir

Les six établissements collégiaux offrant le programme de Techniques en gestion et intervention en loisir dévoilent aujourd’hui une campagne majeure de valorisation du métier de technicien en loisir. Leur message : le loisir, c’est sérieux!

Par ce partenariat sans précédent, le Cégep de Rivière-du-Loup, le Cégep de Saint-Jérôme, le Cégep de Saint-Laurent, le cégep du Vieux Montréal, le Collège Dawson et le Collège Laflèche souhaitent démystifier cette formation qui demeure méconnue, autant auprès des employeurs que des étudiants et de leurs parents. Les perspectives d’avenir n’ont pourtant jamais été aussi lumineuses pour les diplômés.

Offert depuis plus de 50 ans, le programme d’études collégiales en loisir s’est transformé au cours des dernières années afin de mieux répondre aux exigences d’un marché du travail en quête d’autonomie et de polyvalence. De fait, 84 % des postes liés au domaine du loisir requièrent aujourd’hui des compétences liées à la gestion de ressources humaines, financières et matérielles de projets et d’organisations, compétences qui sont acquises au cours de la formation.

Une nouvelle appellation
Le programme, auparavant appelé Techniques d’intervention en loisir, adopte d’ailleurs maintenant le nom de Techniques de gestion et d’intervention en loisir, afin de mieux refléter la place que prennent les tâches d’organisation et de supervision dans les emplois disponibles.

Plus de la moitié des diplômés occupent des postes de cadres ou de responsables en loisir dans l’année qui suit la fin de leurs études. Les détenteurs d’un DEC en loisir deviennent, entre autres, des gestionnaires en milieu municipal, des responsables en institutions d’enseignement ou de santé et des superviseurs en entreprise privée.

Sur le web
Se déployant principalement sur le web et les réseaux sociaux avec le mot-clic #sérieux, cette campagne publicitaire unique en son genre fait partie d’une stratégie réfléchie par un comité de valorisation mis sur pied en 2016 afin de renverser la tendance décroissante des inscriptions. Des actions locales seront en outre posées au cours des prochaines semaines dans les six collèges participants, tant publics que privés.

Pour en savoir plus sur le programme, les étudiants, les parents et les employeurs peuvent visiter la page serieuxleloisir.ca.

— 30 —

Source : Geneviève Dallaire
Service des communications (Collège Laflèche)
819 375-1049, poste 332
genevieve.dallaire@clafleche.qc.ca

X