On se souvient...

Automne 2016

7 novembre 2016 : Alain Deneault

Alain Deneault : 62 personnes détiennent autant d’avoirs que la moitié de la population la plus pauvre de la planète.

Les paradis fiscaux, c’est comme une autoroute à péage, mais avec une voie de contournement pour les voitures de luxe. Les plus puissants, dès qu’il y a des contraintes, trouvent une façon de les contourner.

30 septembre 2016 : Françoise David

Françoise David : L’économie sociale et solidaire, c’est donner de meilleurs salaires, investir dans de meilleures machineries, au lieu d’enrichir les riches actionnaires.

11 octobre 2016 : Simon Boulerice

Simon Boulerice : Toutes les passions se développent, mais sans travail on n’arrive à rien.

10 novembre 2016 : Natasha Kanapé Fontaine et Deni Ellis Béchard

Natasha Kanapé Fontaine : Le colonialisme est encore très ancré dans notre génétique, dans notre histoire, dans nos émotions.

Chaque être humain a le pouvoir de créer du positif.

Deni Ellis Béchard : On ne peut pas dire il faut passer à autre chose à quelqu’un qui souffre, à quelqu’un qui a été dominé, écrasé.

12 octobre 2016 : Andréanne Langlois

Andréanne Langlois : Comment y arriver : croire en soi, s’entourer des personnes qu’on aime et travailler fort,  malgré les difficultés.

16 novembre 2016

Sol Zanetti : L’indépendance n’est pas un enjeu de liberté individuelle, mais un enjeu de liberté collective.